Menu

Le sarrasin

Recettes

S’il se mérite une place de choix dans nos menus, c’est parce que cette pseudocéréale – pseudo, car contrairement aux céréales classiques, le sarrasin n’appartient pas à la famille des graminées – ne contient pas de gluten, est riche en protéines, est délicieuse au goût et se cuisine de bien des façons. Sa capacité antioxydante est remarquable et on sait que les antioxydants aident à prévenir les maladies cardiovasculaires, certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

Sans compter que le sarrasin aiderait à diminuer la faim… On pense que c’est attribuable aux nutriments qu’il contient. Une autre bonne raison de l’intégrer à notre alimentation. Pour tout savoir sur le sarrasin et ses effets bénéfiques pour la santé, consultez le site de Passeport santé.

Qui n’a pas mangé de tireliche, comme on dit ici? Vous avez peut-être déjà goûté du pain à base de farine de sarrasin ou des nouilles soba. Les Japonais les mangent froides accompagnées d’algues, de champignons, de radis, d’oignons et d’œufs de caille. Et la kacha, vous connaissez? Avec des oignons, des champignons et des noix de Grenoble rôtis, quel délice! Je vous en propose une recette.

Michel, quant à lui, vous propose sa recette de crêpe de sarrasin. Éliminer le gluten de son alimentation lui a fait grand bien. En quelques semaines seulement, ses douleurs aux articulations ont disparu. La thèse derrière l’effet du gluten sur le système de certaines personnes est brillamment défendue dans l’ouvrage de Jacqueline Lagacé, Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation. Prenez la peine d’aller consulter son site.

Recettes :