Menu

Légumineuses

Recettes

Les légumineuses : qu’ont-elles à nous offrir?

Tiré de : Saveurs de légumineuses – 125 recettes pour mieux les connaître et les cuisiner. Manon Saint-Arnaud (Les éditions de l’homme)

Les légumineuses renferment des glucides (ou sucres) complexes qui réduisent le taux de cholestérol dans le sang. Ces glucides complexes, qui ont un indice glycémique peu élevé, sont lentement transformés en énergie et stockés dans les muscles.

Leur valeur nutritive : Les légumineuses, tout dépendant de la variété, contiennent de 17 % à 35 % de protéines, des vitamines du groupe B, de l’acide folique, du calcium, du phosphore, du zinc, du cuivre et du magnésium. Fraîches ou germées, elles offrent de la vitamine C en petites quantités. On suggère de les accompagner d’aliments forts en vitamine C (agrumes, chou-fleur, brocoli, poivron, etc.) afin que le corps puisse assimiler plus aisément le fer qu’elles contiennent en grande quantité. Parce qu’elles contiennent peu ou pas de matières grasses, les fèves constituent une excellente source de fibres.

Pourquoi manger des fibres? Les fibres n’ajoutent pas de valeur nutritive à notre alimentation, mais elles sont essentielles à cause de leur effet physiologique dans notre corps. Elles donnent une sensation de plénitude qui dure longtemps et elles entretiennent la flore saine du côlon. Elles servent de moyen de transport aux aliments digestes afin que notre corps les assimile plus lentement, ce qui atténue notre envie de manger davantage.

Gaz et ballonnements : Les légumineuses sont des aliments qui fermentent pour transformer les sucres complexes qu’elles contiennent en sucres simples assimilables par le corps. Le corps libère alors beaucoup d’oxygène et de gaz carbonique, d’où les gaz et les ballonnements. Mais en principe, le corps finit par s’habituer à l’ingestion de légumineuses et les flatulences tendent à diminuer ou à disparaître. Si on le laisse travailler, le corps prend quatre semaines en moyenne pour s’habituer aux légumineuses.

Recettes :